La notion de stratotype (3)
 
 

La préservation des stratotypes, sites de référence sur le terrain.

Les stratotypes ont une valeur scientifique universelle, puisqu’ils sont des étalons. Certains sont en étude perpétuelle. D’autres ont une valeur qui s’est restreinte à l’aspect culturel quand, par exemple, le nom d’étage a été abandonné au profit d’un autre, plus représentatif.
Il n’en reste pas moins que tous les stratotypes relèvent du domaine patrimonial et méritent de ce fait sauvegarde.

Différents types de protection sont applicables.
- Créations de Réserves Naturelles Géologiques. Six RNG protègent des stratotypes : l'Hettangien, dans la Réserve d'Hettange-Grande (Moselle) qui date de 1985 ; le Toarcien, dans la Réserve Naturelle Géologique du Toarcien, à l'ouest de Thouars (Deux-Sèvres) (1987) ; le Barrémien dans la Réserve Géologique de Haute-Provence (1984) ; le Stampien dans la  Réserve Naturelle des Sites Géologiques de l'Essonne dans la région d'Etampes, créée en 1989; enfin l'Aquitanien et le Burdigalien sont protégés par la première des réserves naturelles géologiques à être créée en 1982, la Réserve de Saucats-la-Brède (Gironde).
 
 
cliquer pour agrandir
cliquer pour agrandir

Réserve naturelle géologique du Toarcien


cliquer pour agrandir
cliquer pour agrandir

Le stratotype du Stampien dans la Réserve géologique de l'Essonne

- Créations de réserves naturelles volontaires. La dernière RNV créée en 1999  (Coumiac dans l'Hérault) protège la limite Frasnien/Famennien, marquée par un "clou d'or", scellé dans la coupe.

- Intégration dans une réserve naturelle créée pour d'autres motifs : protection de la faune, de la flore ou du paysage. Le  Givétien est ainsi situé dans une des dernières réserves naturelles créées.

- Classement ou inscription de sites. Le stratotype du Bajocien est un site classé. La carrière abandonnée où se trouve le stratotype du Strunien est un site inscrit.

- Gestion et exploitation scientifique et pédagogique en collaboration avec des associations locales. Une partie du stratotype de l'Autunien a été achetée avec les dons des membres et amis de  la Société d'Histoire Naturelle d'Autun pour assurer sa sauvegarde. A Cuise-la-Motte (localité - type du Cuisien) une ancienne sablière a été partiellement  réhabilitée et une partie de la Formation des Sables de Cuise y est visible. Le site est propriété de la commune.

Carrière de Cuise-la-Motte protégée.
 

Conclusion

Le défi du stratigraphe est de reconstituer les événements du passé dans un temps continu à partir d’enregistrements fondamentalement discontinus. Même si demain on voit la représentation discontinue du temps que nous nous sommes donnée, en fonction des documents disponibles et des méthodes d’accès et d'interprétation que l’état de la science permettait, remplacée par une représentation continue fondée sur le degré d'évolution de taxons, sur une radiochronométrie précise, cela n’empêchera jamais d'avoir recours aux références concrètes que sont les affleurements de terrain.
 

page précédente



P. De Wever & A. Cornée
Géologie, Muséum National d’Histoire Naturelle
dernière mise à jour : août 2001