Muséum National d'Histoire Naturelle
Galerie de Géologie - Minéralogie
Octobre à Décembre 2000

 
Cette exposition temporaire consacrée à l'étage géologique Lutétien (de Lutèce, nom romain de la ville de Paris), raconte l'histoire des calcaires lutétiens, pierre de construction qui a servi à édifier et à décorer les plus beaux monuments de Paris. 
Le Lutétien, étalon international pour la tranche de temps de l'ère Tertiaire allant de -43 millions d'années à -49 millions d'années, est une période comportant un événement important de l'histoire géologique du Globe: le paroxysme de la collision entre le continent Indien et le continent Eurasiatique, qui a entraîné la surrection de l'Himalaya. 

L'exposition allie les présentations géologique, paléoécologique et archéologique aux réalisations modernes de génie civil: à côté d'un forage de 30 mètres comprenant l'ensemble du Lutétien, ou de la riche et belle faune du Lutétien, sont exposés de nombreuses sculptures et éléments d'architecture du monde gallo-romain comme du Moyen-Age, de la basilique Saint-Denis en particulier. L'histoire des carrières souterraines est également évoquée, mettant ainsi l'accent sur l'aventure humaine liée à l'exploitation et au travail de ce superbe matériau que représente le calcaire lutétien.
 


 
cliquer pour agrandir
La mer au Lutétien inférieur. 
Les calcaires lutétiens, marquent fortement de leur empreinte le paysage du Bassin parisien, Vexin, Soissonnais, Laonnais etc.) et les nombreuses études qui leur ont été consacrés depuis deux siècles fournissent une abondante matière pour la reconstitution précise des paysages, mers, lacs, terres émergées ou rivages, des faunes et des flores, en des temps où la France était un pays tropical. 

 
 

Photo J. Lossel, MNHN
L'exposition montre in extenso un forage d'une trentaine de mètres en carottage continu représentant le stratotype du Lutétien.

La très grande richesse en fossiles du Lutétien (au moins 3 000 espèces) a passionné très tôt les savants du Siècle des Lumières. La plupart des fondateurs de la géologie en France ont étudié le Lutétien : Guettard, Lavoisier, Cuvier et Brongniart, Lamarck, Deshayes, d'Orbigny pour ne citer que les plus illustres.
 

 

Banc à mollusques
Photos J. Lossel, MNHN


 

Dent de 
Carcharodes auriculatus


 
 

Tibia fissura


Cérithe géant.

 
D'abord exploitée à l'air libre, puis dans l'immense réseau des carrières souterraines, la pierre lutétienne aux multiples dénominations, est par excellence la pierre à bâtir de la Lutèce gallo-romaine, puis des églises, des abbayes, des cathédrales et des châteaux d'lle-de France. Cette pierre tirée du "banc royal" a contribué à l'épanouissement incomparable de l'architecture et de l'art gothique en lle-de France et dans les régions avoisinantes.
Carrière de calcaire lutétien sous le Val-de-Grâce.
Photo M. Viré

 

Photo J. Lossel, MNHN

Chapiteau et base de colonnette du XIIè siècle
en calcaire lutétien.
Musée de Saint-Denis. 
 
 
Ecoinçon décoré d'une fleur à quatre pétales. Milieu du XIIè siècle.
Calcaire fin à milioles. Lutétien moyen.
Unité d'Archéologie de la ville de Saint-Denis. 

Photo J. Lossel, MNHN

 
Après avoir été d'une importance déterminante dans la construction du Paris du XlXème siècle, c'est encore, jusqu'à la fin du XXème siècle, dans le calcaire lutétien, armature rigide du sous-sol de l'lle-de-France, que les techniciens ont foré sous la capitale les réseaux ferroviaires de la RATP, avec le métro parisien, le RER et "Météor", ainsi que le projet "Eole" de la SNCF. 
 
 
 

Ligne Météor : creusement dans le calcaire grossier avec venue d'eau dans le tunnel sous la place Lachambeaudie.
Photo RATP

Une recherche pédagogique (MNHN/CFPG/INRP) est menée dans l'exposition Lutétien : "Jeux, moi, la Terre"
 

Un catalogue richement illustré offre un niveau de lecture de l'exposition plus approfondi. 100 F

Laboratoire de Géologie      Laboratoire de Minéralogie

Cette exposition a été réalisée avec le concours
du Service des manifestations culturelles du Muséum ; L'Association des Géologues duBassin de Paris ; La Ville de Paris; La R.A.T.P. ; Le Comité du Vieux Paris ;La Photothèque de la Ville de Paris ; Le Musée Carnavalet ; Le Musée Saint-Denis ; L'Unité d'archéologie de la Ville de Saint-Denis ; les sociétés Fondasol et Mascitti ; L'Inspection Générale des Carrières ; le Comité Français pour le Patrimoine Géologique.


Contact frohlich@mnhn.fr