LES COCCOLITHES

 

Les Coccolithophoridés sont des algues unicellulaires. Chaque cellule vivante (coccosphère) est entourée d’un test de forme sphérique (5 à 35 µm de diamètre environ) constitué d'un assemblage de plaquettes calcaires (et - ou aragonitiques) appelées " coccolithes ".
A la mort de l'algue, le squelette tombe vers le fond ; les coccolithes se dissocient et s'accumulent pour constituer le composant majeur des boues crayeuses.


La répartition stratigraphique des coccolithes est très large et s'étend du Trias à l'époque actuelle. Une échelle biostratigraphique basée sur les apparitions et disparitions des différentes espèces de coccolithes a été établie par les micropaléontologistes et permet, par simple observation de frottis au microscope optique, de dater un sédiment d'origine marine.
L'étude des assemblages de ces micro-fossiles permet une approche des conditions de dépôt du paléo-milieu: température de l'eau de mer, richesse en nutriments....
La photo ci-dessus, prise en microscopie électronique à balayage, montre une coccosphère de Emiliana huxleyi dont le diamètre est d'environ 10 microns.